Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecrire des récits de fiction

En France tout le monde ou presque adorerait devenir écrivain. Pourquoi ne pas passer à l'action ?

Le pragmatisme est l'allié de l'écrivain de récits de fiction

Bonjour c'est Paul,

Quand il faut payer les factures il ne sert pas à grand chose de tergiverser durant des heures. A moins de trouver un job alimentaire qui aspirera un bon paquet de temps durant lequel tu n'écriras pas, un peu de pragmatisme sera nécessaire pour vivre de ta plume.

Ça ne fait pas très longtemps que j'ai découvert les liseuses et autres applications permettant de lire des bouquins en tous genres. Une mine d'or en apparence.

Comme je suis toujours en quête d'un bouquin à me mettre sous la dent, j'explore grâce à l'option "lire un extrait" de Kindle tout un tas de débuts de romans à la couverture et aux titres alléchants. De temps en temps j'en achète un pour voir ce qui se trouve ensuite et je me suis aperçu que je restais souvent sur ma faim.

Non pas que je sois un lecteur ultra exigeant. Mais tout de même...un minimum de forme et de contenu ce n'est pas demander la mer à boire.

D'où ma réflexion aujourd'hui sur l'utilisation à bon escient de la façon dont on me piège ainsi en m’appâtant comme un barbeau.

Dans le fond est ce si difficile de faire la même chose ? Il suffit de créer une jolie couverture, d'inventer une histoire selon un genre prisé par un maximum de lecteurs et ma foi il ne reste plus qu'à retrousser ses manches.

Pour cela il est tout de même nécessaire de prendre un pseudo voir plusieurs pourquoi pas afin d'inonder les plateformes. D'ailleurs n'est ce pas un excellent exercice pour un écrivain en herbe qui voudrait se faire les dents ?

Bon évidemment il ne faut pas être prétentieux du tout, il faut posséder cette modestie qu'à l'ouvrier qui fait son job, et touche son chèque en fin de mois l'esprit serein.

Il n'est pas du tout question de littérature dans tout cela.

Juste de gagner un peu d'argent tout en s’entraînant, c'est peut-être une solution tout à fait ingénieuse pour les étudiants, les fonctionnaires qui ne sont pas trop surchargé de boulot, et en fait plus généralement les gens qui s’entraînent à raconter des histoires.

De toutes façons je vais te confier un secret de polichinelle. Les lecteurs veulent trouver dans le livre qu'ils achètent un certain nombre d'ingrédients incontournables. Il suffit de secouer un peu le sac de prendre au hasard quelques uns de ces fameux codes ou critères et en avant pour la romance-pardon la new romance- et autres genres qui te conviendrons.

Et puisque il en est ainsi quitte à être pragmatique jusqu'au bout des ongles pourquoi ne pas organiser ses journées ainsi 

Le matin : romance

L'après midi  Fantasy

Le soir repas aux chandelles avec tout l'argent récolté juste avec un peu de bon sens, les mains dans le cambouis ou plutôt l'encre, pardon !  et en prime un entrainement gratuit !

Du coup voici un article qui pourra sans doute t’intéresser si tu n'est pas au fait de ce qu'est un genre littéraire en ce moment ...

https://www.superprof.fr/ressources/langues/francais/lycee-fr3/1ere-s-fr3/structures-epreuves-heros.html

ah et puis aussi celui-ci :

https://alisonfharing.fr/les-genres-du-roman-avec-save-the-cat/

Cela pour ne pas démarrer complètement à vide ;-)

Bonne journée !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article